CONVERSION DE PUISSANCE

I. Énoncés et corrigés (cryptés) de TD


1. Puissance électrique

recueil de TD
conversion de puissance
corrigé

2. Conversion électromagnétique statique: le transformateur / ferromagnétisme

corrigé

3. Conversion électromécanique de puissance

corrigé

4. Conversion électronique de puissance

corrigé

II. Compléments de cours sur YouTube

  • Une des manips "PSI1 confinés mais pas démoralisés" : fabriquez un petit moteur à courant continu:


  •  5 petites vidéos avec explications présentant la commande d'une machine à courant continu à l'aide d'un hacheur

    >>> première partie:
    on présente un banc de deux machines à courant continu (moteur / génératrice) couplées. On alimente directement le moteur sous 50 V et on mesure avec une génératrice tachymétrique l'effet de freinage lorsque la génératrice débite sur un rhéostat.

    >>> deuxième partie:
    le moteur est maintenant commandé par l'intermédiaire d'un hacheur un quadrant. La conduction est continue (le courant dans le moteur ne s'annule jamais). On observe l'influence du rapport cyclique sur la tension et le courant moyen dans le moteur, ainsi que l'influence du rapport cyclique, de la bobine de lissage et de la fréquence sur l'ondulation de courant.

    >>> troisième partie: on s'intéresse au hacheur un quadrant lorsque la conduction est discontinue (le courant s'annule périodiquement dans le moteur). Ce phénomène se produit en l'absence d'une bobine de lissage.

    >>> quatrième partie: le hacheur fonctionne maintenant sous deux quadrants. On peut ainsi récupérer de l'énergie, par exemple quand la tension moyenne appliquée aux bornes de la MCC est plus petite que la f.c.e.m de la MCC. C'est le cas quand on diminue brusquement le rapport cyclique alpha. La MCC se comporte alors en génératrice.

    >>> cinquième partie: le hacheur par l'intermédiaire duquel on alimente le moteur est quatre quadrants (pont en H, ou onduleur). La tension appliquée ondule alors entre 50 V et -50 V et le choix du rapport cyclique permet de faire tourner le moteur dans les deux sens, avec dans les deux cas des phases de freinage (plus courtes que les phases de traction) pendant lesquelles le moteur se comporte en génératrice.









  • les expériences "Montaigne" sur You Tube:
>>>  moteur synchrone

>>> désaimatation du fer, température de Curie


DS10_corrigé